lundi 13 avril 2009

"La Table de Maxime" ou une future Etoile Belge!

Quoi de mieux pour célébrer Pâques qu'une petite balade gourmande! Et tant qu'à se balader, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir une nouvelle adresse qui promet déjà un bel avenir...

C'est donc à "La Table de Maxime" à Our, en terre Ardennaise belge que nous sommes allés combler nos papilles en cette veillée Pascale.

Maxime Collard, un tout jeune chef de la région, a en effet décidé il y a peu de se lancer à son propre compte dans la folle aventure de la restauration. Diplômé de l'école hôtelière de Libramont il a notamment fait ses armes dans les plus grandes maisons belges dont la dernière en date n'est autre que le célèbre Karmeliet à Bruges (3 étoiles Michelin). Il nous revient donc de Flandre plein d'inspiration et de maîtrise technique de haut niveau.

Voici donc en image notre petite aventure culinaire au pays de Maxime... Bénéficiant d'un début de soirée encore chaud du soleil de la journée, nous en avons profité pour prendre l'apéritif en terrasse. Située en pleine nature ardennaise, celle-ci s'est avérée des plus agréable. Et comme il s'agissait du week-end d'ouverture du restaurant, le verre d'apéritif nous a été offert par la maison. Nous avons opté pour le champagne (quoi de mieux pour fêter une ouverture) et nos coupettes étaient accompagnées d'une petite mise en bouche délicate aussi savoureuse que jolie.
A gauche, morceau de saumon cru, au-dessus, mousse de foie gras sur aspic de queue de boeuf et en dessous, thon mi-cuit sur tartare de poivron.

Voilà qui nous donnait déjà une belle entrée en matière. Saveurs très fines et subtiles. Après cela nous sommes rentrés dans le restaurant (c'est que malgré tout nous sommes encore au mois d'avril) pour nous installer à notre très jolie table ronde. (Haaa, j'aime toujours mieux les tables rondes)
Au niveau du menu, nous avons tous opté pour le menu printanier à 35€. (Voir la carte en détail à la fin).
Pour ceux que ça intéresse voici un petit détail sur le choix de la vaisselle de table avec ici l'huile le poivre et le sel.
En plein menu de printemps, notre entrée était donc de saison avec des asperges de Malines, homard et morilles fraîches, espuma et petits pois de saison.

La cuisson des asperges était parfaite ainsi que celle des petits pois encore légèrement croquants. Le tout très frais. Délicieux. En plat, nous avons eu pour l'un, Pigeon de Dombes -sauce épicée- purée et jeunes navets et légumes printaniers.
D'autres le Filet de Saint Pierre à la plancha, mousseline de rate et asperges de Malines.
Et enfin, le plat attitré du menu (les autres étant des alternatives changées sur demande car certains n'aimaient pas l'agneau), Côte d'agneau de lait - épaule cuite à basse température, légumes printaniers et polenta.
Chaque plat était accompagné d'une petite cruche contenant sa sauce.

La cuisson de l'agneau était parfaite et très savoureuse et les accompagnements très bien choisis. Mes partenaires gourmands du jour qui avaient opté pour les autres plats ont tout autant apprécié leur choix. En dessert, nous avons eu des Fraises Gariguette sur un palet de chocolat des Caraïbes et sorbet de Verveine.

Pour un début de saison, les fraises étaient très goutteuses et j'ai adoré le sorbet de Verveine très rafraîchissant (à retenir ... à défaut de savoir le faire ;-)) Et pour finir, les petites mignardises roses en couleur avec un mini macaron aux framboises, un moelleux au chocolat et fraise, et un sorbet de fraises croustillant enrobé de chocolat.

Nous avons dégusté cette petite note sucrée finale dans les très agréables salons autour d'un chaleureux et majestueux feu de bois.


Point de vue vin, nous avions choisi un Bourgogne Aligoté en blanc et un Côte de Blaye en rouge. Les deux étaient très agréables.Côté déco, le restaurant est dans une tonalité sombre sur le gris anthracite et est ponctué au plafond par des grosses lampes blanches très contemporaines.A la fin du repas nous avons ensuite pu découvrir les coulisses ainsi que les 6 chambres de l'hôtel.
Le lieu du champ de bataille après rangement...

La cave à vin

Deux des six chambres.

En bref, nous avons passé une excellente soirée dans cette nouvelle adresse que je vous recommande vivement. Ca ne m'étonnerait pas d'ailleurs qu'on le retrouve rapidement dans la fameuse bible rouge! Et pour ceux qui viendraient de France ou autres coins du monde, le restaurant possède de très confortables chambres d'hôtel.

Envie d'un petit week-end gourmand, voici donc un bon petit plan ;-)

La Table de Maxime

Our,23

6952 Our (Paliseul)

Tel.: +32 (0) 61/23 95 10





7 commentaires:

Mercotte a dit…

c'est un peu loin, mais je trouve tout superbe, le cadre, les plats les chambres, tout fait très envie !!

Anonyme a dit…

je n'avais plus été voir ton blog depuis ton départ à NY mais cette fois-ci je suis encore plus impressionnée!! C'est pour baver devant son écran, en plus de tes remarques vives qui te caractérisent bien! Voilà, juste félicitations! Et à tout bientôt, flo

anne a dit…

Carde magnifique, mets rafinés,... c'était tout simplement parfait.

etienne a dit…

Adresse a découvrir de toute urgence,cadre magnifique,et si vous avez la chance du beau temps,alors l'apéro (et pourquoi pas le repas)pris en terrasse avec vue sur la campagne et le magnifique potager de Maxime vous fera rêver,,
tres tres belle déco intérieure,vraiment!vaisselle classique et classe!le repas (que je ne détaille pas pour laisser la surprise)parfait,cuisson,parfums,originalité, et un service a table sans fautes,gentillesse et accueil souriant,merci au maitre d'hotel Bernard,,

wimvm a dit…

J'ai visité ce restaurant le 28 mars; visiblement il y avait un grand problème de personnel en salle: 3 apprentis courraient dans tous les sens sans aucune supervision, j'ai vu toutes les erreurs de jeune débutant possibles et je n'ai jamais entendu tant de fois "excusez-nous….". Dommage, car la cuisine était excellente! Conseil à Maxime: sauvez-vous de là ou engagez un responsable de salle compétent. A mon regret, je dois dire: plus jamais là, c'était une perte de temps, d'argent, d'essence et de bonne humeur… Maxime mérite mieux que ça.

anne a dit…

Je me suis rendue chez Maxime fin mars 2010.Le cadre est magnifique. Bien qu'étant une habituée des restos "étoilés" du guide Michelin, je ne peux cacher ma déception: service de qualité médiocre( on a du mal à vous décrire ce qui se trouve dans votre assiette, on vous sert par la gauche, on commence par servir les hommes, on ne voit pas quand votre verre de vin est vide, on renverse par 2 fois les couverts sur les clients,...), les quantités servies sont minuscules (on pourrait même dire microscopiques). Je sais qu'il s'agit d'un menu de dégustation mais il faut quand-même avoir un minimum dans l'assiette pour pouvoir déguster!!! Heureusement, il y avait des petits pains... Je ne pense pas que la 1ère étoile sera pour demain!!! Bref, je suis déçue! J'ai trouvé que les menus étaient fort chers pour...pas grand chose et que le service laissait à désirer! (sans parler du désagréable Monsieur qui prépare votre note et encaisse l'argent!!!)

patrick a dit…

Préparations délicieuses et jolies à voir sans aucun doute (9/10), mais vous n'avez pas intérêt à avoir très faim car ici deux demi asperges font un plat (3/10)! Pour un appétit d'oiseau, soit...heureusement qu'il y a les petits pains!!!!! (qu'on doit demander avec insistance sinon, là aussi c'est la diète!)
Mais quel service décevant (1/10), je dirais même "plus que médiocre" (0/10), sans compter les heures passées à attendre.
Et le "maître d'hôtel" est d'un désagréable, il mérite une paire de baffes pour son arrogance et sa prétention (surtout au moment de l'addition coup de fusil). Rhaaahhh, virez le, il fait et fera fuir les clients.
Un conseil pour les vins: ne prenez pas l'option "vins compris", tout au plus vous recevrez une largeur de doigt de divin breuvage.
Bon bref, faudra attendre pour ton étoile Maxime et revoir pas mal des "essentiels" de la table pour que ce soit une fête de rejoindre ton restaurant...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...