samedi 21 juillet 2012

Roma, a tavola ! #1

Roma (comme toutes les villes italiennes) ça se mange et ça se boit ! (Il faut en effet admettre qu'en terme de gastronomie, les italiens ont un peu l"art de tout": du café, de l'aperitivo, de la pizza, de la pasta, du vino, de la gelato, du prosciutto, du formaggio, du... )


Dans cette ville aux sept colines, la cuccina est plutôt rurale, authentique et généreuse. Une cuisine du terroir et de tradition ou chaque jour possède encore son plat, à l'image de l'Enoteca Corsi (voir ci-dessous) qui propose toujours le jeudi les gnocchi, le vendredi le baccala et le samedi les tripes (trippa).




Parmi les plats typiquement romains, impossible de passer à côté de leurs onctueux tonnarelli cacio e pepe (poivre et pecorino) ou leurs généreux bucatini all' matriciana (tomate, guanciale et piment) ou encore de leurs célèbres spaghetti carbonara (oeufs, pecorino, guanciale, sans crème fraîche s'il vous plaît!!!). Impossible aussi de ne pas se risquer à leurs trippa alla romana ou autres abats, de ne pas fondre sous le croustillant de leurs gnocchi ou l'amertume de leurs verdure (puntarelle, brocoletti, cicoria, ruchetta,..), de ne pas devenir un peu judéo-romain avec leurs carciofi alla giuda ou fiori di zucca, fleurs de courgettte farcies à la mozzarella et aux anchois. Et évidemment, leurs fameuses pizza al Taglio, cuites dans des plaques rectangulaires et plus épaisses, généralement servies à la découpe, au comptoir, qui font parties des incontournables "must eat" romains!

Bref, Rome possède son lot de saveurs gourmandes et singulières qui méritent bien à elles seules le voyage!

Petit tour gourmand de 3 jours dans l'estomac de la citta... (décembre 2011)

La Taverna Romana

Un cadre authentique à l'italienne. Des pâtes fraîches rustiques. Un accueil chaleureux...du moins pour nous qui y sommes allés le midi, ou plutôt vers 14h passé, une fois le rush oublié...
Une carte typiquement romaine avec les bucatini amatriciana ou gricia, les fettuccine alla romana, les carbonara ou encore les Tonnarelli cacio e pepe. Nous venons juste pour un primi.
Nos choix irons vers les strossapreti aglio, olio, pomodorini e pecorino (9 €)
et les tonnarelli con olive taggiasche, cime di finocchio e ricotta salata (8 €).


Les pâtes sont fraîches et généreuses. Les goûts simples et authentiques. Mais on aurait aimé un peu plus de saveurs. Rien ne surprend dans cette trattoria familiale mais pour un lunch, c'est sans grand reproche.
Taverna Romana 
Via della Madonna dei Monti, 79 - 00184 Roma, Italie‎ - T.+39 06 474 5325


L'Asino d'Oro 

...l'âne d'or. Un très chouette resto dans le super quartier de Monti. Nous n'avions pas réservé et avons donc du attendre le dernier service de 22h (pas très grave en soi dans une ville où l'aperitivo a tout son temps). Ce sont des locaux rencontrés à l'heure de l'apero dans un bar à vin qui nous l'avaient recommandé (nous avons d'ailleurs retrouvé l'un d'eux comme voisin de table...Rome un village?).

L'accueil est italien, vif mais à l'écoute. Le cadre est contemporain. Tables et chaises d'un bleu vif, sans nappes, mais le tout reste très simple. Le serveur nous conseil sur le vin, nous voulons un de la Lazio, il nous propose sans flamber (14€!!) un excellent Capolemole Cori Rosso DOC (Marco Carpinetti), il est parfait! On note!
En attendant le primi, on reçoit 2 petites tranches de pains garnies, l'une d'une crème de pois chiche et l'autre d'une crème de foie de volaille (spécialité de Toscane, par ici la recette), le tout arrosé d'huile d'olive. Très, très bon!
Arrive ensuite la pasta, des fettuccine brocoli, pecorino (11€). Extra! Les pâtes évidemment parfaitement cuites et la sauce incroyablement crémeuse.
Le secondi, foie de veau et oignons (14€), est très savoureux et la cuisson parfaite. On l'accompagne en contorni d'un fenouil à l'orange cuit entier (5€). On savoure! Le vin puissant et généreux l'accompagne à merveille.

Très bonne table. Excellent rapport qualité/prix. On comprend qu'ils fassent service plein un mardi soir en plein mois de décembre. Clientèle exclusivement locale! Coup de coeur! (coperti 0€)

L'asino d'oro
Via del Boschetto 73 - 00184 Roma - T./F. +39 06 489 138 32 - www.lasinodororoma.it


Palatium Enoteca Regionale
Un lieu de promotion de la culture et des produits culinaires de la Lazio.
Situé en plein coeur des rues commerçantes, j'avoue, j'étais méfiante! Mais les critiques étaient bonnes et l'estomac commençait sérieusement à creuser..

Le cadre n'a rien d'authentique, ni d'italien. On se croirait plutôt dans un nouveau café/resto lounge d'aéroport. Les produits de la Lazio, exposés un peu partout, composent le décor mais le cadre est plutôt froid avec une légère tendance contemporaine...(tout ce que l'on rejette à priori quand on vient en Italie...cliché?). Nous prenons le dernier service de midi, il est autour de 14h à nouveau. Une fois assis, le serveur confirme le style italien: vif mais à l'écoute! Midi, c'est l'heure pour nous des primi, on se lance dans les classiques romains (lieux oblige) avec un tonnarello cacio e pepe (11€) et un bombolotti amatriciana (12€). Pour accompagner, un vin au verre de la Lazio, rouge (on est en décembre tout d'même, le blanc, ça ne réchauffe pas des masses), 2 différents: un Volgente IGT (Mazzioti) (8€), et un Focore IGT, (Caprigliano) (8€), tous les deux très intéressants.
Les tonnarelli, fresca, sont parfaits! Le cacio e pepe est magnifiquement réussi, onctueux et savoureux. J'adore! Pareil pour l'amatriciana avec la pancetta et les bombolotti. Cette forme de pâte est géniale, sorte de mezze paccheri, qui marche à merveille avec cette sauce typique tomatée.


Finalement, bien que sceptiques au départ, on repart les papilles complètement séduites par cette adresse et en se disant que définitivement, en Italie, l'habit ne fait pas le moine dans les restaurants! (coperti 0€ )
Palatium
Via Frattina 94, 00186 Roma - T. +39 06.69.20.21.32 

Armando Al Panteon dal 1961

Rien de plus tortionnaire que d'essayer de trouver un bon restaurant à proximité d'un monument touristique quand on a les poils qui se dressent à la simple vue des mots "Menu Touristique"! Voici une exception du genre avec cette trattoria familiale située pourtant à peine à 50 mètres du célèbre Panthéon.

Mais ici, point de menù turistico! Déjà l'entrée rassure avec cette porte vitrée entièrement calfeutrée d'autocollants certifiant des reconnaissances Slow Food et autres guides gourmands! Complet lors de notre première arrivée, nous réservons pour le second service du soir, une fois de plus. Le restaurant est toujours aussi bondé. Le cadre est parfaitement italien, authentique, avec un décoration qui semble ne jamais avoir bougée depuis sa création. Les tables sont serrées les unes aux autres et le "brouhaha" de la salle résonne surtout en italien! Nous sommes définitivement rassurés! 
Á la carte, on retrouve les classiques romains, des caccio e pepe et carbonara, au trippa alla romana et baccalà alla pizzaiola (spécialité du vendredi). Installés à proximité du buffet d'antipasti, on ne résiste pas à choisir, pour commencer, le Verdure miste (7€). Bien meilleur qu'appétissant. Comme primi, on reste dans le vert avec des Spaghetti alla verde (ruchetta, limone, scaglie di parmigiano) (10€), très bon, très frais. 


En secondi, on ose et optons pour les trippes à la romaine (14€) avec une cicoria saltata in padella (5€) en contorni (à la place de la puntarelle, malheureusement épuisée, autre spécialité romaine que nous aurions pourtant vraiment voulu goûter!). On accompagne le tout d'un très agréable vin de la Lazio, un Cesanese del Piglio (19€), très bon rapport qualité/prix.

Excellente Osteria, étonnement italienne pour une situation "avantageuse" au coeur du Rome touristique ! (coperti 2€ pp)

Armando Al Pantheon dal 1961
Salita de' Crescenzi, 31  00186 Roma, Italie - T. +39 06 6880 3034 - www.armandoalpantheon.it



Pizzarium,la pizza bénie des dieux! (BEST PIZZA EVER!!!!!)
Á deux pas du quartier du Vatican, cette pizzeria de poche mérite le voyage à Rome à elle seule tant leurs pizza al taglio sont absolument incroyablement fabuleuses!!

Carrées, épaisses, légères, croustillantes, généreusement garnies, ces pizza typique de Rome, vendues au kg, servies à la découpe au comptoir et cuites au four sur de grandes plaques rectangulaires sont ici divines!! On n'arrive pas à cette adresse par hasard, mais une fois trouvée, on n'oublie plus jamais le chemin qui mène vers ce paradis. Située sur une petit place sans intérêt, à l'écart de l'effervescence de la chapelle XVI et de la Basilique St Pierre, le Pizzarium ne désempli pas de la journée. On y mange debout, accoudés au comptoir au milieu de l'interminable flux de gourmands qui viennent chercher leur dose de bonheur. SOn chef/pizzaiolo, Gabriele Bonci, surnommé par The Guardian le Michelangelo de la pizza, maîtrise à merveille l'art de la pizza! Ici, la pâte est préparée avec une excellente farine artisanale du nord de l'Italie, Mulino Marino (vendue sur place, àpd 3€/kg), et prend le temps de lever minimum 48h. 


Les garnitures sont saisonnières et d'une grande fraîcheur, divines et gourmandes, souvent issues du terroir et judicieusement composées: la crema di zucca provola affumicata e pancetta ♥ est superbe! Ou encore la ricotta zucchine e pepe rosa, ou la castagne patate e formaggio di alpeggio alle vinacce, la funghi porcini e lardo, la classique mais magnifique tomate, mozza buffala, basilico, la carciofi e gorgonzola, la broccoletti romaneschi salsiccia e caciocavallo, la crema di cecci e mortadella,...  Dur dur de choisir! 


Tout était parfait, même le petit filet d'huile d'olive crue et le tour de moulin à poivre en finition n'est pas oublié! Je n'ai goûté des pizza à Rome qu'au Pizzarium  mais j'oserais sans hésiter m'avancer qu'il s'agit certainement des meilleures de la ville, voire del mondo?...Petit conseil, allez-y en heure décalée si vous ne voulez pas faire la file!
Pizzarium
Via della Meloria, 43  00136 Roma, Italie - T. +39 06 39745416



RoscioliLe temple du produit! Mais...
Plébiscitée par de nombreux foodista et gourmets, cette adresse, mélange entre épicerie et trattoria, a tout pour séduire. Des produits magnifiques venant de toute la botte, des vins, des charcuteries, des fromages, des pasta, des huiles, des vinaigres, des conserves, des poissons,....Que du bon!

Chaudement recommandé par de nombreux amis gastronomes italiens, j'étais particulièrement impatiente de découvrir cette institution du bon goût, (seule adresse réservée à l'avance, pour une fois) mais une fois sur place, j'ai rapidement déchanté! Si la qualité et la sélection des produits sont irréprochables, le service, le cadre et les prix sont eux loin d'être à la hauteur. L'accueil est déplorable, on est placé entre deux mouvements à une table perdue au milieu du chemin, dans une ambiance froide ou le business semble être la principale philosophie du lieux me rappelant presque une certaine attitude capitaliste typique aux restaurants new yorkais! Ce genre d'atmosphère où le client est loin d'être roi voir doit marcher au pat: réserve à l'avance, sois surtout à l'heure, à l'arrivée mais aussi à la sortie, car le second service n'attend pas! Et puis dépenses et sois heureux car tu as la chance d'être ici, donc ne te plains pas! Dommage car le comptoir débordant de luxueux produits, d'AOC d'AOP et autres merveilles gourmandes est véritablement séduisant. Tous ces produits se retrouvent à la carte de la trattoria située au fond de l'épicerie. Malgré l'accueil décevant, notre Lambrusco Battagliola (6€), un vin rouge pétillent, suggéré pour l'apéro, est très agréable, parfaite alternative au vin blanc et autres spumante bianco en cette période hivernale. Le Nanni Cope (9€/verre), un rouge de Campanie et le Cesanese Ciolli (7€/verre), cépage typique de la Lazio, sont eux aussi très plaisants: riches, généreux, fruités et épicés. Il faut reconnaître que chez Roscioli, la carte (bible?) des vins est aussi époustouflante que longue avec pas moins de 127 pages exclusivement consacrées au vini d'Italie et du monde! Nous goûterons avec ça un tonno rosso sicilien sott'olio staggionato accompagné de carciofi alla griglia (15€) suivi du classico tonnarello cacio e pepe version deluxe avec des tonnarello fresca all'uvo, pecorino romano AOC, cacio di Moliterno, pecorino di fossa di sogliano del rubicone et un pepe malesiano (12€) ! Rien que ça! Un régal...
Un peu poussés au départ, on nous apporte ensuite l'addition avec, pour nous y aider, une très agréable et gourmande assiette de biscoti à tremper dans un chocolat fondu gianduja? qui est loin d'être déplaisant!
Bref, on ne va pas forcément chez Roscioli pour manger typiquement romain mais plutôt pour retrouver et déguster en un même endroit tout ce que l'Italie entière a de meilleur! (voir leur site @ pour découvrir leur liste de produits et de vin), la prochaine fois, j'irai plutôt chercher du pain dans leur boulangerie Al Forno, située à 2 pas, et ferai une petite razzia de produits au comptoir avant d'aller les déguster dans un parc, celui de la Villa Borghese?  (coperti 3€ pp)
Rosciolli

Via dei Giubbonari, 21 - 00186 Roma - T. +39 06 6 875287 - www.salumeriaroscioli.com


Enoteca Corsi
Attention, gourmet du soir, cette enoteca cachée du centre historique n'ouvre que le midi! Un averti en vaut deux, surtout que le soir, lorsqu'il est fermé, on peut passer 10x devant, dans cette petite rue, sans le voir! Je vous passe l'histoire mais nous sommes finalement allés dans cette adresse bien connue des romains le lendemain, à midi, tant nous voulions absolument essayer cette adresse avant de quitter la capitale de César!


Le jeudi c'est gnocchi, le samedi ce sont les tripes et le vendredi, c'est le jour du poisson avec le fameux baccalà, la morue, chaque jour son plat comme le veut la tradition romaine. Dommage, nous sommes vendredi et nous voulions absolument goûter aux fameux gnocchi romains! Mais chouette, ça sera du poisson ce midi et on adore ça!
Le cadre est on ne peut plus italien, authentique et simple. Nappes et serviettes en papier blanc, vieux cadres en métal, table en bois, vieux carrelage au sol,  etc,.... Le public est majoritairement local, sensiblement politique si j'en réfère à la description d'un de mes carnets d'adresse. La cuisine et le service sont comme alla casa. Des assiettes sans chichi mais fraîches et savoureuses. La salle est bondée voire bruyante mais le service reste efficace. On se sent bien dans cette enoteca familiale. 
C'est notre dernier jour, on se laisse aller à un primi chacun avec pasta e ceci (9€), une sorte de soupe épaisse avec des mini penne mezze, et des linguine al pescatore (9€), aux poissons (on est vendredi isnt'it?),suivi en secondi par le plat du jour donc, baccalà alla livournese (tomate et raisins) (13€)...??? Bien que repues, on se sent tellement bien que l'on se laisse aller à un dolci parmi l'assortiment du jour qui fait le beau en vitrine avec une torta alla crema di limoncello (5€)!


Tout est parfait! Une excellente trattoria pour manger romain parmi les romains dans un cadre authentique qui, pour notre plus grand plaisir, semble ne plus avoir bougé depuis les années 40! On s'y croirait presque...Très belle et bonne adresse. (coperti 1€)
Enoteca Corsi
Via del Gesù, 87/88 - 00186 Roma, Italie - T. +39 06 679 0821 - www.enotecacorsi.com

Obikà, bar a mozza
Mozzarella di buffala, burrat, burratina,, scamorza affumicata, ...AMoureux de mozzarella, voici l'adresse qu'il vous faut. Nous n'avons hélas pas eu l'occasion d'y aller, mais en passant au fameux marché matinal de la Piazza Campo de' Fiori, sur laquelle donne ce bar à mozzarella, nous sommes entrés faire un tour après en avoir entendu parlé à plusieurs reprise. Le choix de mozzarella est large et semble des plus appétissant tout comme les suggestions de préparations tels les salades, sandwiches,...

Si le cadre fait plus cantine rapide contemporaine que restaurant italien (il s'agit effectivement d'une chaîne de restaurants avec des adresses à L.A, Tokyo, London, NY, Istanbul,...) les plats qui défilent semblent eux tous plus appétissant les uns que les autres. Une burrata?...?? j'aurais bien envie d'essayer. On n'en saura pas plus. Next time! Vous connaissez? Racontez-nous!
Obikà 
Piazza Campo de' Fiori 16 - Rome - T.+39 06 6880 2366 - www.obika.it

Roma, a tavola #1: ristorante, trattoria, osteria,...
Roma, a tavola #2: recette des Tonnarelli Cacio e Pepe

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...