samedi 13 juin 2015

Le banquet Generation W à... 34 mains !


Un banquet 100% Wallon (des chefs aux artisans-producteurs) qui clôture la première édition du Passeport Génération W. Ce graal pour gourmet, sorte de carte de fidélité, édité en nombre limité début 2014 et qui donnait accès, après au moins 5 visites chez l'un des membres de la Génération Wà l'invitation à ce banquet de clôture exclusif.

A cette occasion, le collectif en a profité pour présenter les nouveaux venusportant désormais à 20 le nombre de chefs membres de Génération W. Les chefs Benoit Neusy de L'Imperatif à Massière, Julien Lahire de L'Auberge du Moulin Hideux à Noirefontaine et Didier Galet de Sprimont rejoignent ainsi la dream-team culinaire wallonne. 
Et avec chacun d'eux, se joignent également de nouveaux producteurs, dont notamment, le Domaine des Agaises (Cuvée Rufus), la Boucherie Protin à Chiny, le Moulin de Hollange et ses superbes farines d'épeautre, la ferme de Belle-Vue et ses agneaux, la ferme du Vieux Tilleul et ses Petits Gris de Namur ou encore Christophe, souffleur de verre et cristal au Val Saint Lambert.

Dans la foulée, Génération W continue de voir grand. D'une part avec leur maison d'édition qui éditera à nouveau cette année plusieurs nouvelles publications culinaires  dont on retiendra notamment "Tribu.Terre", un ouvrage financé en crowdfunding et initié par Clément Petitjean, chef de la Grappe d'Or à Torgny, dans lequel il mettra à l'honneur les artisans et producteurs de son terroir, la Gaume, qu'il défend déjà admirablement à travers sa cuisine. 
A suivre également , la mise en place d'ici quelques mois de l'application "Local Eat" qui permettra de géolocaliser l'ensemble des membres du collectif.

D'un angle plus international, 2016 devrait aussi voir arriver le plus grand congrès culinaire jamais organisé en Wallonie. Un évènement emmené par Génération W et soutenu par la région qui aura notamment pour but de valoriser l'économie wallonne à travers sa gastronomie et ses producteurs-artisans. RDV pris l'année prochaine, même date!

Bref, le banquet c'était un peu la fête de tout ça...


Organisé dans un endroit bucolique, en pleine campagne, chez un des producteurs partenaires du mouvement, la brasserie de Marsinne à Couthuin, installée dans une très belle ferme château, c'est là que le tandem Nicolas Declercq et Tanguy van der Eecken y brassent depuis 2012 leur bière Léopold 7, une blonde naturelle composée de 7 ingrédients (3 grains, 3 houblons et leur touche personnelle secrète semble-t-il).
Une centaine de convives était réunie pour l'occasion avec presqu'autant de personne en backstage: avec côté cuisine 17 chefs du top Wallon, côté salle toute la fine équipe de chacun des chefs et pour la mise en scène, Bénédicte Bantuellescénographe d'évènements culinaires (société La Bouche).
Rouleau de chou rave et truite d'Ondenval par Thomas Troupin
L'apéritif "effervescent" sous le soleil, assuré en partie par le Domaine des Agaises à Haulchin et sa cuvée Rufus (Crémant de Wallonie) et le domaine du Ry d'Argent à Bovesse, accompagnera une ribambelle de mises en bouche réalisées par les "jeunes pousses" du mouvement. 




Entre les Petis Gris de Namur de Carl Gillain, le foie gras de la Tour et les asperges de Fosteau de Fabrizio Chirico, la truite d'Ondenval de Thomas Troupin, ou encore la maquée de Ludovic Vanackere, on goute la Wallonie ! 
Coup de coeur pour l'artichaut et émulsion de pomme de terre de Philippe Fauchet et le rouleau de chou rave et truite d'Ondenval de Thomas Troupin (chef à suivre!).

Bénédicte Bantuelle (La Bouche) dans sa création

La fête se poursuivra sur de grandes tables communes champêtres scénographiées avec créativité, gourmandise et convivialité par Bénédicte Bantuelle (aménagement qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler celui qu'elle avait créé également en mai dernier pour l'évènement culinaire Culinaria). Casseroles de cuivre à l'ancienne, pots de fleurs sauvages, corbeille en bois, torchons de cuisine, taxidermie,... le ton est donné.

Pierre Résimont - l'Eau Vive
Et c'est Pierre Résimont de l'Eau Vive, sans aucun doute le plus festif des chefs :), qui lancera les réjouissances avec son Huître exquise, tendre et charnue accompagnée d'une eau de concombre, chorizo et crème épaisse.
Eric et Tristan Martin - Lemonnier
Suivra la Truite saumonée, petits pois, asperge crue, œuf fumé, croûte d’épeautre et jambon séché d'Eric et son fils Tristan Martin du restaurant Lemonnier. Moins surprenante bien que savoureuse, elle nous fera néanmoins découvrir la bière Mr Rock, actuellement brassée à Londres par un wallon mais qui devrait prochainement revenir s'installer au pays!

Christophe Pauly - Coq aux Champs
Le copieux Tartare de bœuf, betterave et émulsion juste piquante au raifort de Christophe Pauly du Coq aux Champs trouvera une fraîcheur idéale dans Le petit fantet d’Hippolyte 2014, un délicieux Corbières nature, gourmand et joliment fruité.

Arabelle Meirlaen 
Les Asperges vertes de la Ferme de Kamerijk d'Arabelle Meirlaen feront l'unanimité avec leurs enivrants parfums aromatiques et le côté onctueux venant de cette étonnante sauce à base de noix de macadamia fermentées, bien balancée par l'accord avec la douce et rafraîchissante bière blonde Leopold 7.

Maxime Collard - La Table de Maxime
Maxime Collard de la Table de Maxime confirmera son excellence dans la cuisson des poissons avec cette Langoustine fondante en croûte de coco au curry ici en duo avec une ventrêche de porc laquée de chez Poncelet, mozzarella de Neufchâteau et pesto de capucines, le tout sublimé d'un accord doux-amer de son terroir avec la fameuse boisson de mai locale, le Maitrank Manigart.

Laury  Zioui - L'Eveil des Sens
La petite note exotique viendra du délicat Pigeonneau aux épices douces, sarrasin, kalamansi et datte Madjoul de Laury Zioui de l'Eveil des Sens qui, avec ce plat, affirme avec succès ses origines nord africaine, même si peut-être un peu trop sucrée pour moi, mais bien contrebalancée par une belle et puissante syrah marocaine, Tandem 2011

Sang Hoon Degeimbre - L'Air du Temps
La surprise (qui suscitera d'ailleurs de nombreuses surenchères :)) viendra de l'énoncer intrigant de Sang Hoon Degeimbre de l'Air du Temps avec son "Dimanche en Belgique"... qui ne sera ni plus ni moins que l'incontournable "Poulet-Compote-Frite-Salade" revisité, avec ici une volaille parfaitement juteuse (contrairement parfois peut-être à celle du dimanche...)et chips de pomme de terre. Petite mention pour la "salade" aromatique de Benoit Blairvacq :). Et pour accompagner, on oubliera l'authentique Pied-de-boeuf pour une rafraîchissante Saison "IV" de la brasserie Jandrain-Jandrenouille.

Clément Petitjean - La Grappe d'Or
La transition au sucré passera par l'excellente combinaison fromagère de Clément Petijean de la Grappe d'Or à Torgny qui mettra en avant Peter de Cocq de la Bergerie d'Acremont (l'un de ses artisans) et ses délicieux fromages au lait de brebis, en proposant un Hémérocalles, bleu de Scailton et fraises de Meix, le tout souligné par une parfaite "Grande 10 » tout aussi locale, de la brasserie Rulles. (Ne dit-on pas que le meilleur vin pour un fromage est celui de sa région de production? :-))

Christophe Thomaes

Les Fruits rouges en variation sucrée, espuma épaisse à la Ducassis et meringues de Jean-Baptiste et Christophe Thomaes nous font découvrir la délicate liqueur de cerises sauvages de chez Artifruit qui accompagne.

Mario Elias - Cor de Chasse

Et la cloture du menu reviendra à Mario Elias du Cor de Chasse avec son très esthétique Oseille, betterave, tonka, yaourt de la ferme Paquet...en harmonie avec une fine bulle rosée d'Anjou (Turbulences) et sirop de sureau de la ferme de Fisenne



A ce stade, il ne nous reste plus beaucoup de place pour les mignardises, mais nous gardons déjà le souvenir d'une belle parade de nos chefs wallons qui continuent d'avancer, de grandir, de se réinventer, de créer et de nous surprendre ;-)



C'est ça aussi Génération W!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...