mercredi 21 décembre 2011

Vous ai-je déjà parlé de mon nouveau compagnon culinaire (from USA ! ). Á moi la basse T° !


Je l'ai rencontré à NY, dans mon magasin favori, "Sur La Table", situé à Soho à quelques pas du Moma Store. J'y allais presque toutes les semaines et j'y passais des heures, un peu comme un enfant dans un super magasin de jouet !
Un jour, il est apparu en vitrine, telle une star, et ce fut le coup de foudre ;-) !

Cette nouvelle machine, ce simple cube de la taille d'un "crockpot" (comme ils aiment à le dire), allait révolutionner ma (nos) cuisine(s).

Le SousVide Supreme (c'est son petit nom) allait désormais nous permettre d'accéder à la fameuse cuisson under pressure (sous-vide) et basse température, at home!
Finis les plans B pour maintenir son eau à exacte température, fini de devoir aller dans un grand restaurant pour profiter des vertus de cette prodigieuse technique, la cuisson sous-vide se démocratise enfin.

La cuisson sous-vide? Pas besoin de vous rappeler tous les bénéfices de cette méthode qui consiste à cuire à juste T° des aliments emballés hermétiquement dans un sac plastique duquel on a vidé un maximum d'air.

Cette cuisson offre de nombreux avantages:
  • Les aliments développent un goût naturel intense du fait de leur enfermement sous-vide.
  • Leur texture est incomparables grâce à des T° de cuisson particulièrement basses (toujours sous les 100°C), respectueuses des propriétés de cuisson des ingrédients.  Les viandes sont juteuses, tendres et savoureuses,  les légumes naturellement très goûteux, on obtient un steak parfaitement saignant de bord à bord (et non cru au centre et brûlé sur les bords). 
  • Financièrement, des viandes de seconde catégorie se voient transformées en de tendres morceaux aussi goûteux et fondant qu'un filet pur hors de prix. De plus, un morceau de 300g ne pèsera plus que 200g après une cuisson classique, contre 280g avec une cuisson basse température!
  • Par ailleurs, la cuisson douce a pour caractéristiques d'être plus saine et non cancérigène, gardant au maximum les qualités nutritionnelles des aliments. 
  • Mais outre les qualités gustatives et santé, cette cuisson est aussi moins exigeante au niveau du timing. En effet, plus la cuisson est longue, plus le résultat est meilleur. On peut donc préparer son repas à l'avance et sans surveillance. Si l'apéro dure, pas de problème, le plat n'en sera que meilleur.


En bref, cuisson parfaite, saveurs exaltées et maintien des atouts nutritionnels, what else ?!


Depuis sa première sortie américaine il y a 2-3 ans, le SousVide Suprême (SVS) s'est déjà développé. D'un format unique et de couleur gris clair à la base, il existe maintenant en format Demi, 8,7 L au lieu de 10 L pour le format d'origine et il se décline en plusieurs couleurs (noir, rouge, blanc,...) pour encore mieux s'adapter à nos petites cuisines, de plus en plus esthétisées.

Á l'époque, il n'était encore disponible qu'aux Etats-Unis, ou via leur site web www.surlatable.com!

Aujourd'hui, il a fait un bout de chemin pour parvenir jusqu'à nous et est désormais disponible à Bruxelles, en exclusivité chez International Home of Cooking. Ce fantastique cooking store très semblable au "Sur La Table" New Yorkais. Un vrai paradis pour tous les foodistas !

Son prix ? Parlons-en ! Alors qu'une machine à bain d'eau professionnelle tourne autour des 1500 € - 2000 €, le Sous Vide Suprême démarre, lui, à 399 € !


Bon, maintenant que les présentations sont faites, il ne me reste plus qu'à m'amuser......affaire à suivre !

4 commentaires:

La Francesa a dit…

Alors on dit merci à Joan Roca :-)

Anonyme a dit…

moi aussi je suis fan de cuisson basse température et sous vide. Mais attention, ce n'est pas parce qu'on cuit longtemps que c'est meilleur! plus on cuit, plus les textures se modifient, et ça ne convient pas à toutes les viandes. le lapin par exemple, cuit trop longtemps prend une texture de foie. Et puis il faut être très attentif a l'hygiène et à la conservation pour ce type de cuisson. Sinon, tout simplement génial!

Anonyme a dit…

Et puis aussi, le blanc de poulet, je le préfère à 64° pendant 60 minutes, voir 75 si c'est un gros blanc de poulet.

Lola a dit…

@ Anonyme
Clairement, le sous vide n'est pas la technique pour tous les ingrédients. Les viandes rouges par exemple, ont tout leur panache sur le grill ;-)Et pour le poulet, je l'apprécie aussi à 62°, 1h, mais ayant perdu du temps à faire chauffer l'eau de mon SVS (j'aurais du mettre directement de l'eau déjà un peu chauffée) et d'autre part, ayant parmi mes convives une personne à système immunitaire déficient, je préférais ne pas prendre de risque ;-)
Mais bon, au final, c'était très bon quand même, très tendre et juteux ! ;-p

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...