lundi 24 mars 2008

20/03 La Journée du Macaron à Bruxelles

Si la journée du macaron, initiée par Relais Dessert, est très connue en France, il n'en va pas de même pour notre petite Belgique. En effet, seule quatre maisons participait à l'évènement dans notre pays. Il s'agissait de Jean-Philippe Darcis, Wittamer, Del Rey et Mahieu.
La faute à qui, à quoi?
Tout d'abord, le macaron n'a pas la même reconnaissance et la même présence en Belgique qu'en France. Evidemment, son Histoire est d'abord française. Le macaron Parisien est de toute évidence français! Il a une histoire bien encrée avec la capitale. Sans compter les différentes formes de macarons issues également en grande partie de régions françaises (La Lorraine,...)
D'autre part, il faut dire aussi que l'évènement "Journée du macaron" a très peu été médiatisée en Belgique. Et donc évidement, peu de gens ont pu en prendre connaissance.
Cependant, je pense que dans les années à venir, l'évènement devrait prendre de l'ampleur. En effet, le macaron de Paris suscite de plus en plus une véritable passion et adulation (il suffit de lire les commentaires des milliers de bloggeuses à ce sujet...!) qui s'étend quelque peu au-delà des frontières du Nord. Et ce, d'autant plus avec le film de Sofia Coppola, Marie-Antoinette dans lequel elle ne manque pas de mettre en évidence tout au long de son film ces petites pâtisseries fines signées Ladurée himself, rendant ainsi le macaron encore plus objet de charme et de glamour, de gourmandise de luxe et de plaisir gustatif.


Mais bon, heureusement pour moi j'ai eu connaissance de l'évènement et me suis donc rendue ce jeudi chez deux des participants Bruxellois à l'action.

Première station, Jean-Philippe Darcis, 14 Petite rue au beurre, juste entre la Grand Place et la Bourse.


Je n'étais pas sûre qu'il participait à l'action, mais habitant à deux pas je me suis dis que je ne perdais rien à y aller.
Pour la petite anecdote, c'est chez Darcis que j'ai mangé mes tous premiers macarons et j'en garde un très bon souvenir :-) (meilleure que mon expérience Ladurée d'ailleurs...!) Bref!


Arrivée devant la petite maison classée, dans une petite rue piétonne (il passerait presque inaperçu) je fus ravie de voir l'affiche annonçant qu'ils étaient bel et bien partenaires du mouvement macaron's day.


Comme vous pouvez le lire ci-à droite, M. Darcis offrait une dégustation gratuite pour 1 macaron et avait créé pour l'occasion un macaron rouge flamboyant à la Framboise et Rhubarbe. La vente s'effectuait au bénéfice de la Fédération des Maladies Orphelines. Ce macaron était vendu au prix de 1€ (comme pour tous les autres goûts).


NB: Chez Darcis à Liège, les macarons ne sont pas vendus à la pièce mais au poids...Why not?!


La vitrine est petite et sans prétention mais tout à fait charmante, affichant d'emblée le large choix de goûts de macarons mais aussi, saison oblige, la nouvelle collection spéciale Pâques.



En passant la mignonne petite porte d'entrée qui donne tout son charme au lieu, un peu à la Alice au pays des merveilles, on découvre une boutique étroite et chic: marbre noir avec inscription argentée, lustres brillants ... Dès le début de la vitrine intérieur se trouve le large choix de macarons haut en couleur qui ne demande qu'à être goûté. Au-dessus de la vitrine-comptoir, une assiette remplie de demi-macarons invite à la dégustation. Je goûte un demi pistache et un demi nougat.


Ensuite, après avoir discuté macaron avec le vendeur, je repars avec un Special Red Macaron que le vendeur accompagnera d'une nouvelle petite dégustation non pas de macarons cette fois mais de chocolat. Un délicieux petit chocolat au thym. Mmmmh



Si les macarons offerts à la dégustation ne m'ont pas transcendé, le Red Macaron était quant à lui très bon. Texture parfaite et bon accord des saveurs.



Ensuite, direction Wittamer en affrontant pluies et vents pour atteindre la très chic place du Sablon, située entre la Grands Place et le quartier Louise.


Pour Wittamer j'avais lu dans le Victoire (supplément du samedi du quotidien Le Soir) qu'il participait à l'évènement. Et devant l'entrée un panneau l'annonçait : 1 macaron = 1 euro.


Pour l'occasion, Wittamer s'était associé à la Ligue des Optimistes de Belgique transformant ainsi sa vitrine en Be optimist, Be Wittamer.

La petite particularité chez eux était que, à défaut d'offrir le macaron, il le vendait au prix de 1€ mais accompagné d'une petite coupe de Champagne à leur nom.

Dès mon arrivée j'ai été accueillie par M. Michaël Lewis-Anderson, décorateur pour la maison depuis 19 ans, qui expliquait l'évènement Macaron's Day à tous les clients passant la porte de la très célèbre pâtisserie bruxelloise. Il était vêtu d'un très élégant costume de pâtissier et portait un haut couvre-chef bien connu dans le milieu de la gastronomie (voir photo).

J'ai longuement parlé avec ce Monsieur qui m'a un peu expliqué son travail dans la maison. La décoration et mise en place de chaque pâtisserie/chocolat, c'est lui. L'aménagement des vitrines, c'est lui. Il m'a également fait part du grand esprit familial qui règne chez Wittamer. En effet, la maison passe de génération en génération restant toujours Wittamer. Cette atmosphère se ressent véritablement au sein de la boutique. J'ai ainsi rencontré Madame Myriam Wittamer qui m'a présenté en toute simplicité et très gentiment son entreprise gourmande, me racontant sa philosophie de la maison et les passions de sa petite nièce (voir ci-dessous).
Après une bonne demi heure de discussion conviviale, M. Lewis-Andersons m'a ensuite offert une dégustation d'un macaron (que j'ai choisi au Fruit de la Passion) accompagné d'une petite coupette de champagne maison. Très agréable association que ces deux produits fins...

A travers les tables et les comptoirs se baladait aussi une petite tête blonde habillée en harmonie avec les couleurs des macarons. M. Lewis-Andersons m'a alors présenté la cinquième génération de Wittamer, Joy. Fan des oeufs au chocolat blanc qu'elle m'a vivement recommandé, Joy possède également une pâtisserie spéciale à son nom créé à l'occasion de sa naissance. Cette création est faite à base de...macaron à la rose et crémeux de pétale de rose ainsi que de framboises et litchi.

Après une petite heure passée dans la boutique n°2 (la première, également place du Sablon, étant destinée presqu'exclusivement au chocolat) je suis repartie le palais plein de découvertes et la tête pleine de belles rencontres gourmandes mais aussi humaines.

J'ai également profité de ma visité pour shooter les décorations de Pâques que je présenterai dans mon prochain poste.

En attendant, je vous souhaite à toutes et à tous de joyeuse fêtes de Paques.



1 commentaires:

shinobi a dit…

c'est le rêve tout ça !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...